Comment réaliser un bouillon miso ?


PrintEmail

Si vous appréciez la cuisine japonaise, vous connaissez forcément la soupe miso. Notre Chef vous apprend en vidéo comment réaliser le bouillon miso. 

Le miso est une pâte fermentée à base de riz, orge ou soja. Base de l’alimentation japonaise, c’est un aliment plein de bienfaits réputé comme sain et menant à la longévité. Il possède en fait les propriétés des préparations fermentées, autrement dit : plus de nutriments, une digestion facilitée, un ventre en meilleure santé, une flore intestinale rééquilibrée et donc une réduction du stress et de l’anxiété.

Ingrédients (pour 2 L de bouillon): 

  • 1.8 L + 10 cl d’eau claire froide
  • 100 g de miso
  • 30 g d’algues konbu
  • 50 g de bonite séchée en flocon
  • 200 g de champignons enoki 
  • 200 g de champignons shiitake 
  • 200 g de tofu soyeux
  • 150 g d’oignons cébette

Recette de bouillon miso 

  • Faire tremper les algues konbu.
  • Verser l’eau dans une casserole, les algues avec leur eau de trempage et faire chauffer à feu moyen pendant une heure. Dès qu’elle commence à bouillir, retirer le konbu et ajouter 10 cl d’eau froide pour stopper l’ébullition. Il est très important de ne pas faire bouillir les algues car elles donneront un mauvais goût au bouillon.
  • Ajouter les bonites en flocons, réduire le feu et laisser mijoter une minute avant de retirer du feu et passer le bouillon au tamis afin d’en extraire les flocons de bonite. Attention, une fois de plus l’eau ne doit pas atteindre l’ébullition pour les raisons énoncées ci-dessus.
  • Votre dashi (bouillon d’algues konbu et de bonite) est prêt. Le remettre sur le feu et laisser chauffer à feu doux.
  • Pendant ce temps, tailler le tofu en petits dés, émincer les feuilles d’oignons cébette et les ajouter directement au bouillon avec les champignons enoki et shiitake entiers.

Chef Carole Fouche – Le Bistrot de l’échanson – Mercure Paris Gare Montparnasse
Experts vins Bettane+Desseauve

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Laisser un commentaire