Cake au fenouil


PrintEmail

Faciles et rapides à préparer les cakes salés sont une valeur sûre. Nous vous avons donc concocté un Cake au fenouil, subtilement anisé et agrémenté de zeste de citron vert pour lui donner du pep’s. Un cake salé rafraîchissant et original !

Ingrédients (pour 4 personnes) :

  • 1 bulbe de fenouil
  • 1 citron vert
  • 175 g de farine
  • 1 sachet de levure
  • 3 œufs
  • 4 cuill. à soupe de parmesan râpé
  • 8 cl de Martini dry
  • 10 cl huile olive
  • Sel, poivre

Recette de Cake au fenouil, zeste de citron vert

  • Bien nettoyer et découper le fenouil en petits dés.
  • Dans une poêle, faire chauffer une cuillère à soupe d’huile d’olive et faire fondre les dés de fenouil pendant environ 12 minutes dans une poêle. Saler et poivrer.
  • Débarrasser sur du papier absorbant afin d’extraire l’excédent d’huile.
  • Préchauffer le four à 180°C.
  • Dans un saladier, verser la farine et la levure. Mélanger.
  • Battre les oeufs et les ajouter au mélange de farine et levure. Mélanger.
  • Ajouter le reste d’huile d’huile d’olive et le martini dry. Mélanger jusqu’à obtenir une texture lisse.
  • Incorporer le fenouil, le parmesan, râper le zeste du citron vert. Bien mélanger. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire.
  • Beurrer un moule à cake légèrement beurré et fariné afin d’éviter que le cake colle aux parois. Y verser l’appareil. Cuire 40 à 45 minutes à 180° four chaud.
  • Démouler le cake sur une grille et le laisser refroidir à température ambiante avant de le servir.

Dressage

  • Découper la première tranche du cake. Trancher des tranches de 1,5 cm d’épaisseur.
  • Disposer la tranche sur une assiette accompagné d’un bouquet de jeunes pousses de saison assaisonnée d’une vinaigrette à la moutarde à l’ancienne ou d’une vinaigrette dénichée dans notre Bar à vinaigrettes.

Astuce de Chef

Vous pouvez faire flamber le fenouil avec le martini dry ou un autre alcool pour adoucir sa saveur anisée.

Accords mets et vins 

Plutôt classique ? Notre expert vins vous propose un AOC Saint Joseph blanc, cépages marsanne et roussanne. Avec sa robe claire aux reflets verts-dorés, il se caractérise par un nez élégant et subtil, florale dans sa jeunesse, il développe des arômes épicés avec l’âge. En bouche, ce vin délicat se fait remarquer par son équilibre entre acidité et moelleux qui rivaliseront avec la douceur anisée du fenouil.
Pour la petite histoire, ce « Vin des Maures » très apprécié des rois de France au XIVème siècle a obtenu son appellation en 1956 grâce à Victor Hugo qui dans les « Misérables » développa sa notoriété dès le XIXème siècle.

Plutôt curieux ? Laissez vous séduire par son homonyme rouge. Riche et fin il se caractérise par des arômes de fruits rouges, plus gourmands. Très rond en bouche, il donne une sensation de velouté dans une bouche gourmande et riche que la saveur anisée du fenouil viendra rafraîchir.

Chef Sébastien Ponsot – Bar lounge 12.2 – Mercure Lyon Château Perrache
Expert vin – Sophie Lemaigre – Bar lounge 12.2 – Mercure Lyon Château Perrache 

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Laisser un commentaire