Back to Breakfast !


PrintEmail

Ah la rentrée… une bonne raison de prendre de bonnes résolutions ! La nôtre : Un bon petit déjeuner « bonne humeur » tous les matins pour garder la positive attitude. 

Si comme nous, au retour des vacances d’été la reprise est laborieuse : mauvaise humeur, manque de motivation, fatigue chronique, perte de concentration,… la liste est longue. Après quelques lectures et des heures passées à discuter avec nos experts, nous en avons conclu que tout était lié au saut de petit-déjeuner ou à sa frugalité.

Un petit-déjeuner « bonne-humeur » c’est d’abord un grand verre d’eau au réveil pour activer son corps. S’hydrater dès le réveil permet d’oxygéner son cerveau, lubrifier et démarrer ses organes. Essayez et vous verrez la différence immédiatement: moins fatigué, plus alerte, concentré et motivé. La journée vous semblera moins longue.

Il est riche en protéines et pauvre en sucre. En effet, un repas fort en protéines nous rend plus tolérant, conciliant et souriant tandis qu’un repas riche en glucides nous rend plus anxieux, renfermé, énervé. N’empêche t’on pas les enfants de manger trop de sucre car cela les rend nerveux ? Il en est de même une fois adulte même si cela se traduit autrement. Alors ouste le café-croissant-tartine ou le bol de céréales industrielles (avec une teneur à plus de 50% de sucre pour certaines marques), préférez-leur des oeufs et du bacon.

Un repas complet dès le matin permet au corps de le rééquilibrer. Entre le dîner et le sommeil, votre corps a puisé dans vos ressources pour se « purger ». C’est pour cela qu’il vaut mieux éviter de dîner juste avant de se coucher afin de permettre à votre corps de se préparer correctement à sa purge quotidienne. D’où l’envie d’uriner au réveil, la sensation de faim ou de soif.

Rééquilibrer son organisme veut aussi dire plus de tonus, moins d’excès et donc moins de risque de prendre du poids, plus de motivation et un cerveau mieux oxygéné donc mieux enclin à vivre la vie avec le sourire !

Exemple type de petit-déjeuner « bonne humeur » :

  • 2 oeufs brouillés ou miroirs
  • 2 tranches de bacon
  • des céréales en pain (1 ou 2 tranches), en flocons ou soufflés sans sucre ajouté
  • des fruits ou un jus de fruits sans sucre ajouté
  • une boisson chaude

Pour sucrer, préférez un agent sucrant non raffiné sous forme de miel, sirop végétal, sucre de cannes, etc. Les produits laitiers sont quant à eux à consommer avec parcimonie.

Sauf que des oeufs et du bacon tous les matins n’étant pas l’idéal nous avons donc décidé de nous inspirer des petits-déjeuners du monde pour varier les plaisirs et avons retenu :

  • L’Asie : une santé de fer dans un corps sain. Chinois, Coréens, Japonais ou Vietnamiens démarrent la journée avec un repas complet : du riz en bouillie crémeuse en Chine, du riz et du poisson grillé au Japon, des aliments fermentés en Corée ou le traditionnel Pho au Vietnam. Le tout accompagné de thé ou de café. En effet, savourer des aliments fermentés au petit-déjeuner (chou mariné, oeuf saumur, pickles, etc.) permettent une meilleure digestion tout au long de la journée et d’éviter les ballonnements ou crampes stomacales jusqu’au prochain repas. La viande, le riz ou les nouilles vous apportent protéines, fer, fibres, vitamines, etc. pour démarrer la journée avec le sourire.
    Vous êtes plutôt sucré, inspirez vous du petit-déjeuner thaïlandais : riz, porc ou poulet et surtout une salade de fruits frais et des gâteaux à la noix de coco maison (se conservent plusieurs jours), le tout accompagné d’un vert de thé glacé infusé au gingembre et à la menthe.
  • Le Royaume-Uni : le traditionnel English breakfast ou Scottish breakfast. La seule vraie différence étant le haggis, un vrai petit-déjeuner anglais ou écossais doit contenir : des haricots à la tomate, du bacon, des œufs, des champignons, des toasts de pain complet, des galettes de pomme de terre, le tout accompagné d’une tasse de thé. Concernant la saucisse et le black pudding (sorte de boudin noir), elle n’est pas obligatoire, chacun ses envies matinales… De quoi tenir jusqu’au déjeuner sans encombre.
  • Polonais : En Pologne, le petit déjeuner traditionnel donne envie ! Œufs brouillés, un peu de salade, galettes de pommes de terre, quelques pièces de saucisses… De quoi bien démarrer la journée.
  • Les brésiliens mangent une sélection de pains, viandes et fromages. Un petit déjeuner classique et rapide pour le Brésil.

Vous êtes pressé(e) ? Voici quelques recettes de nos Chefs pour un petit-déjeuner superfood, facile, rapide et réussi :

Il est tout à fait possible de survivre sans petit-déjeuner d’ailleurs beaucoup de gens le vivent très bien. Cela dépend toutefois de nos différences de métabolisme, de cadre de vie et de qualité de vie professionnelle notamment. Nous allons nous réveiller plus tôt mais qu’est-ce que quelques minutes de plus éveillé contre des heures de bonheur ?!

Laisser un commentaire